Formation

Cover-training

Le monde des Equipements de Protection Individuelle (EPI) est en constante évolution (Normes, Technologies, ergonomie…). Face à ces évolutions, il est nécessaire pour l’entreprise de permettre à ses salariés de mettre à niveau leurs compétences.

Les formations que nous proposons permettent aux participants d’acquérir ou d’étoffer leurs connaissances techniques et règlementaires afin de conseiller au mieux l’utilisateur dans la sélection d’équipements adaptés aux risques auxquels il est exposé.

Nos programmes de formation sont ajustables selon vos besoins. Ils peuvent englober l’ensemble des familles EPI ou bien être orientés sur des thèmes plus spécifiques.

Lors de nos sessions, nous présentons l’ensemble des normes, comment elles interagissent avec les différents EPI au travers de manipulations, démonstrations et échanges d’expériences.

Un test d’évaluation des connaissances peut être proposé en fin de session afin de vous assurer de la bonne compréhension des thèmes présentés.

Contactez-nous pour faire votre demande de formation 

Formation et accompagnement produits antichute

antichute2

Les EPI Antichute, EPI de catégorie 3, sont très encadrés par le Règlement (EU) 2016/425 et sont essentiels, toujours plus utilisés sur le terrain et davantage contrôlés.

Le risque mortel que représentent les travaux en hauteur, le caractère technique des EPI Antichute et la complexité du cadre réglementaire intimident souvent les non-spécialistes de la sécurité en hauteur.

Toutefois, tous les secteurs d’activités sont concernés et l’Antichute trouve sa place dans tous les canaux de distribution d’ EPI, y compris les non spécialisés, les négoces de matériaux, le e-commerce….

C'est pourquoi COVERGUARD vous accompagne sur cette gamme et vous propose :

  • Un conseil technique
  • Des documentations et matériels pédagogiques
  • Une aide personnalisée pour votre référencement
  • Des formations de Sensibilisations au risque Antichute sur notre plateforme pour mieux appréhender la gamme
  • Des formations produit pour votre équipe commerciale
  • La formation vérification périodique des harnais et EPI Antichute

Contactez votre interlocuteur Coverguard habituel pour plus de détails ou contactez notre expert antichute pour plus d'information.

Vérification périodique des produits antichutes

POURQUOI ? Le cadre réglementaire

Les Equipements de Protection contre les chutes de hauteur doivent faire l’objet de vérifications périodiques tous les douze mois au plus. C’est une obligation de la norme EN365 « Équipements de protection individuelle contre les chutes de hauteur - Exigences générales pour le mode d'emploi, l'entretien, l'examen périodique, la réparation, le marquage et l'emballage » ; ainsi qu’une de nos exigences de fabricant.

Cette obligation pèse sur l’utilisateur


QUOI ? Les produits à vérifier

TOUS les EPI Antichute sont soumis à une inspection réglementaire, donc tous nos Antichutes Coverguard sont concernés :

  • Harnais de sécurités
  • Longes
  • Antichutes mobiles sur corde
  • Antichutes à rappel automatique à sangle et à câble
  • Connecteurs et mousquetons
  • Points d’ancrages
  • Trépieds et treuils pour espace confiné.
controle_anitchute

QUAND? La fréquence

Au moins une fois tous les 12 mois. Le délai des 12 mois court à partir de la date de 1ère utilisation qui doit bien être renseignée dans le registre de sécurité. En l’absence de trace de date de mise en service, c’est la date d’achat ou de fabrication qui sera prise en compte. Ce contrôle est documenté et enregistré.

Nous recommandons de faire inspecter ses EPI Antichute au moindre doute et après une utilisation intensive.


QUI ? Une personne compétente

Selon la EN365 : "Une personne qui a connaissance des exigences en vigueur concernant les examens périodiques et des recommandations et instructions du fabricant applicables au composant, sous-système ou système à vérifier."Nous réalisons la vérification de nos Antichutes, contactez votre interlocuteur Coverguard !


COMMENT? Le résultat

Le résultat des vérifications périodiques doit être consigné dans un registre de sécurité. Si l’équipement ne satisfait pas ces contrôles, il doit être mis au rebut. Le matériel devra être détruit